Les activités pilotes de coopération et d’échange serviront d’un côté aux agents formés pour mettre en pratique leurs capacités et pour développer une expérience réelle dans le domaine, d’un autre coté, ces activités cherchent à avoir un impact spécifique au sein de chaque groupe bénéficiaire: les étudiants, le personnel académique, le personnel non académique et, indirectement, la société et les entreprises en particulier.

Au total, 78 mobilités physiques courtes sont prévues, dont 34 mobilités d’étudiants, 22 du personnel académique et 22 du personnel non académique.

Le projet prévoit aussi la participation de 60 personnes à des initiatives «d’internationalisation à domicile».

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn